A la une Société

Sa Majesté MPONDO ETAME Joseph : Un Véritable Repère d’Excellence

Tout bon observateur se rend compte de ce que, sous son impulsion, le village LENDI est devenu l’une des localités les plus attractives du Cameroun en général et du  cinquième arrondissement de la ville de Douala en particulier.

 

Mpondo Etame Joseph est à l’image de son prénom : Joseph. Quand on va fouiller dans la tradition hébraïque, il est indiqué que Joseph, Yoseph en hébreu signifie « que Dieu ajoute ». Des seize personnages bibliques ayant porté ce prénom, il transparaît toujours qu’ils ont été des personnages au destin singulier et à qui Dieu a ajouté quelque chose ou alors qu’à travers eux, Dieu ajoute quelque chose. On ne saurait développer tous ces aspects ici, mais il est un fait, Joseph, mieux, Sa majesté   Mpondo Etame Joseph est un personnage atypique. Affable, généreux, travailleur, il a toujours quelque chose à dire ou à faire pour le bien et le bien-être de la communauté dans laquelle il vit.

Dans la région du Littoral où la chefferie traditionnelle a encore de beaux jours devant elle, étant entendu que la localité de Lendi placée sous l’autorité de Joseph, il ne se fait pas de doute que le développement va suivre, s’il n’est pas tout simplement effectif. Encore qu’historiquement, le développement de Lendi a commencé depuis belle lurette avec la construction de la première maison en matériaux définitifs date de 1955, par le Feu Évangéliste Nsongue Diboto Thomas né en 1884. Un tracée que suit allègrement Sa Majesté Mpondo Etame Joseph à travers les actes et autres actions qu’il mène dans ce sens
dans un environnement où on est habitué à voir les autorités très aptes à donner des ordres sans s’impliquer formellement. Avec lui, il n’a jamais été question d’attendre tout de ses sujets, à se comporter comme un oisillon qui attend la becquée dans son nid (dans son palais). Et ce ne sont d’ailleurs pas les populations de ce grand village situé dans l’arrondissement de Douala 5ème qui nous démentiraient.

Sa Majesté Mpondo Etame Joseph, chef de 3ème degré de son état, est une véritable combinaison de faits qui le particularisent. De son nom de famille « ETAME» qui renvoie selon toute vraisemblance à la « solitude » à son prénom Joseph (ce patriarche fils de Jacob et de Rachel, tel que rapporté par le Livre de la Genèse, qui a été vendu comme esclave à des marchands se rendant en Égypte ; son intervention pour expliquer les songes de Pharaon ; son élévation au grade de haut fonctionnaire et qui n’a pourtant par supporter de vivre sans ses frère, le chef de Lendi incarne à lui tout seul, toutes ces valeurs.

C’est ainsi que dans le cadre sociétal, il se comporte comme une véritable tête de proue résolue à conduire son peuple vers des lendemains qui chantent. Les cinq grandes familles qui dépendent de son territoire de commandement, à savoir : les Logs Kwasi, Logs Nkonna, Logs Kemba ; Logs Boyog et Logs Mbounga, ne jurent que par lui au regard des initiatives de développement qu’il prône. Mettant du même coup ses sujets à l’abri des prédateurs fonciers et autres qui écument cette localité qui, quoi qu’encore rurale, a de plus en plus des allures urbaines. Sous son impulsion, Lendi ne souffre presque pas  de problèmes d’aménagement  des routes, de l’électrification, deux aspects tout au moins très important à l’épanouissement des populations, sans compter la construction d’autres édifices publiques tels des établissements d’enseignements du primaire, du secondaire voire d’enseignement supérieure. Il s’agit également de la construction des centres de santé et d’un marché ; l’implantation d’une micro-finance avec ses dérivées. Aux dernières nouvelles, et selon des informations puisées à la bonne source, le dossier relatif à construction d’un complexe sportif multidimensionnel, serait en bonne voie.

Autant que tous les Joseph évoqués par les Saintes Écritures, sont des personnages discrets et même prophétiques, précurseurs de l’histoire du christianisme, à Lendi, Sa Majesté Mpondo Etame Joseph, tout aussi discret, est le précurseur du développement. Etant entendu qu’il a toujours un sens du devoir important et aime rendre service, il n’est guère surprenant que son souci de sécurité fasse de lui un travailleur méticuleux qui ne prend pas sa tâche à la légère. Et si Lendi prend de plus en plus de proportion dans le sens du développement, c’est tout simplement parce que son guide est exigeant et n’aime ni l’imprévu, ni perdre son temps. C’est d’ailleurs pour cela qu’il fait pour organiser la vie autour de lui de sorte qu’il n’y ait le moindre caillou dans l’engrenage.

Leave a Reply

Your email address will not be published.