A la une Société

Reconnaissance Suprême de la Nation : MOULONGO Oscar Élevé au Grade de Commandeur de l’Ordre de la Valeur à Titre Exceptionnel

MOULONGO Oscar a reçu, le 28 octobre 2022, l’une des récompenses la plus élevée des ordres nationaux du Cameroun. Le Président Directeur Général des sociétés CSR, CAMTRAVAUX et DLE a été porté à la dignité de Commandeur de l’Ordre de la Valeur par le Président de la République, Paul BIYA. Cette distinction présidentielle lui a été décernée par le Ministre des Sports et de l’Éducation Physique, le Pr. Narcisse MOUELLE KOMBI. C’était en présence du Ministre  de l’Habitat et du Développement Urbain, Célestine KETCHA COURTÈS et du Gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné IVAHA DIBOUA.

L’ingénieur en automatisme du Centre d’Etudes Supérieures de Normandie en France, est désormais Commandeur de l’Ordre de la Valeur à titre exceptionnel par le décret N°2022/349 du 05 Août 2022. Si cette distinction vient de lui être accordée alors qu’on n’a même pas encore fini de digérer les « retombées » inhérentes  au grade de Chevalier de l’Ordre national de la valeur, ensuite d’Officier de l’ordre national de la valeur à titre exceptionnel, le voilà désormais Commandeur. Un honneur d’autant plus mérité qu’on ne se poserait pas de question. Car il faut bien le dire, Moulongo Oscar est un citoyen, un entrepreneur comme on aimerait bien avoir dans un pays engagé dans la voie de l’émergence. Bâtisseur, il l’est à plus d’un titre. Les réalisations à travers les chantiers octroyés parlent en sa faveur. Mieux encore, le sérieux dans l’accomplissement de ses responsabilités en dit long. Militant convaincu dans une formation politique, il ne fait pas dans la demi-mesure. Quand il a fallu apporter sa participation au candidat du parti de son cœur lors de la dernière élection présidentielle, ce ne fut pas dans la dentelle. Avec lui, pas d’hypocrisie, pas de bicéphalisme ou de transhumance politique comme on l’observe très souvent.

Moulongo Oscar c’est aussi et surtout ce promoteur culturel qui fait rayonner le Cameroun à travers le monde. S’agissant du soutien aux personnes vulnérables ou alors à la jeunesse, Moulongo Oscar n’a jamais hésité, se manifestant toujours à la limite de ses possibilités, il se montre toujours disponible. S’il n’en fait pas plus que d’autres camerounais, son implication sans fioriture est assez indicatrice et pourrait même avoir pesé sur la balance. Mais un fait est certain, si les Ordres nationaux qui sont régis par l’ordonnance n°72/24 du 30 novembre 1972, on jugé important de traiter le Dossier au point de susciter une décision du chef de l’Etat, la raison valait bien son pesant d’or. D’Oscar en oscar, Moulongo Oscar le mérite bien au regard de ses faits d’armes. Un homme de l”ombre, discret, un bâtisseur invétéré  qui accompagne avec efficience la politique des grandes réalisations du processus de développement du Cameroun.

Il est le Commandeur de l’Ordre de la Valeur doublement épinglé et honoré pour son dévouement, son travail louable recevant des médailles qui symbolisent la reconnaissance suprême de la nation. Aux grands hommes, la nation reconnaissante.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *